Vendangeuses et vendangeurs saisonniers : le Maire refuse l’accueil au camping !

Situation

Les vendanges commencent dans notre département. Des vendangeurs arrivent de tout le pays, de toute l’Europe mais leur accueil est indigne. Le Maire de Banyuls leur refuse l’accès au camping municipal.
 
Contacté par la CGT, le Maire de Banyuls ne veut pas voir de vendangeurs dans son camping municipal au milieu des touristes (sic).
Certains employeurs leur proposent le camping à Cerbère mais beaucoup n’ont pas de véhicule. La plupart d’entre elles et d’entre eux sont obligé.es de dormir dans leurs tentes dans les vignes sans sanitaires ni électricité. La situation va s’aggraver avec l’arrivée de la totalité des saisonniers la semaine prochaine. Une solution doit être trouvée en urgence comme c’est le cas dans d’autres régions. Nous avons pris contact avec les employeurs et ils sont sensibles à cette situation et prêts à entendre nos propositions.
 
Avec les camarades de l’UL d’Argelès, l’UD CGT 66 est allé plusieurs fois à leur rencontre et a permis une très bonne couverture médiatique locale et nationale.
 
Les vendangeuses et vendangeurs ont témoigné et montrer leur conditions de vie après leur journée de travail.
 
Au delà de la question des saisonniers vendangeurs, la question de l’hébergement pérenne des travailleuses et travailleurs saisonniers est une question récurrente dans notre département et il est urgent d’y répondre. Vous trouverez ci-dessous le tract, la lettre au préfet.
 

Tracts et courrier

courrier préfet vendangeurs

Vendangeurs Banyuls 2022

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.